Espace adhérents

Le paiement sans contact s'installe dans le quotidien des Français

  
Photo
En 2013, des millions de transactions sans contact ont déjà été enregistrées en France et elles ont notamment augmenté au dernier trimestre. Plusieurs banques renouvellent déjà au fur et à mesure les cartes bancaires de leurs clients par des modèles sans contact. Il y en a actuellement 10 millions en circulation dans les portefeuilles des Français, soit près d’une carte bancaire sur trois. Sans autorisation à solliciter, de frais à payer ou même d'abonnement à souscrire, le consommateur qui possède dans sa poche une carte sur laquelle figure, dans un coin, le symbole du sans contact (une onde radio stylisée) peut régler ses achats avec ce système.

La carte bancaire sans contact : mode d’emploi
Comme certains titres de transport électroniques, la carte bancaire embarque dans sa puce la technologie « near field communication » (NFC) qui permet d'échanger des données sécurisées à moins de 10 cm avec des terminaux équipés de la même technologie. Certains fournisseurs affirment que les transactions peuvent être presque deux fois plus rapides qu'une transaction classique car il n’y a ni signature, ni saisie du code PIN requis pour les achats de moins de 20 € pour la France.

Des avantages indéniables pour le gestionnaire …

  • Rapidité des transactions et trésorerie facilité. Avec ce système de paiement, le temps de transaction est largement diminué et le règlement est crédité instantanément sur le compte de la société gestionnaire. On compte environ 10 à 15 secondes économisées par action comparé au paiement carte bancaire classique et plus encore lorsqu’il s’agit de paiement en espèces.
  • Sécurité renforcée. Le paiement sans contact permet au gestionnaire de réduire la gestion d'espèces et par conséquent de diminuer les risques de vols et le coût des flux d’argent.
  • Traçabilité améliorée des ventes. La carte sans contact offre au gestionnaire des données lui permettant une meilleure prise en compte des profils des clients tels que les moments et lieux de consommation.
  • Différentiation concurrentielle. Dans un contexte où les utilisateurs sont de plus en plus en quête d’innovation et de technologie, la mise en place de ce nouvel outil de paiement apporte un moyen supplémentaire aux utilisateurs d'acheter.
Et une satisfaction client en hausse pour le consommateur ….
  • Vitesse et confort : la transaction "sans contact" représente un gain de temps et permet de régler les petites dépenses en moins d’une seconde : plus besoin de porte-monnaie !
  • Facilité d'utilisation : le consommateur doit simplement présenter sa carte sans contact devant le lecteur spécifique des distributeurs automatiques équipés.